Le portage salarial et tout ce qu’il englobe

Vous avez une idée prometteuse et l'envie de créer votre entreprise ? Il faut savoir que près de la moitié des jeunes de 18 à 30 ans en France aspirent à devenir entrepreneurs. Cependant, devenir chef d'entreprise ne signifie pas seulement trouver des clients et gérer la paperasse, mais aussi s'occuper des factures et des bulletins de salaire. Toutefois, il existe une alternative séduisante : le portage salarial. Découvrons en détail ce qu’il implique.

Le portage salarial en quelques mots

Le portage salarial est un concept qui a gagné en popularité depuis sa légalisation en France en 2008. Selon l'article L1251-64 du Code du travail, il s'agit d'une relation contractuelle tripartite dans laquelle un salarié porté, ayant un contrat de travail avec une entreprise de portage salarial, effectue des missions pour le compte d'entreprises clientes. 

En parallèle : Quelles règles devez-vous suivre pour les toilettes sèches publiques ?

En d'autres termes, c'est un équilibre entre l'indépendance et le salariat classique. Il ne faut pas oublier que cela implique toutefois des charges. Vous pouvez visiter ce site web pour vous informer sur le calcul des charges du portage salarial.

Pourquoi opter pour le portage salarial ?

Le portage salarial offre de nombreux avantages. Il vous permet de bénéficier de tous les avantages du statut de salarié, notamment :

Dans le meme genre : Quels sont les défis et opportunités pour les sociétés holding dans le contexte économique actuel ?

  • L'affiliation à la sécurité sociale
  • Une mutuelle d'entreprise
  • Des cotisations pour la retraite
  • Une assurance responsabilité civile professionnelle
  • Le droit au chômage en cas de besoin

Egalement, la gestion administrative est prise en charge par la société de portage.  Cela vous permet ainsi de vous concentrer sur votre travail.

Le portage salarial et les frais de gestion

Les frais de gestion dans le portage salarial varient généralement de 8 % à 12 %, parfois jusqu'à 15 % pour des missions complexes à l'étranger. Ils sont prélevés directement sur le chiffre d'affaires et deviennent dégressifs à mesure que ce dernier augmente, récompensant ainsi l'ancienneté. Ces frais englobent l'administration, la gestion du dossier, l'assurance, la garantie, et l'accompagnement.

Le portage salarial et les autres statuts 

Il est important de noter que le portage salarial et le statut d'auto-entrepreneur sont deux statuts distincts. Le portage salarial propose une couverture sociale complète, gère les obligations administratives, et permet un chiffre d'affaires sans limitation. 

Le statut d'auto-entrepreneur garantit cependant une plus grande indépendance et une rémunération plus conséquente. Sa facturation est sans TVA, mais il faut savoir que ce modèle implique plus de responsabilités administratives.

Sachez que si vous souhaitez vous concentrer sur le développement de votre activité indépendante et bénéficier d'un environnement sécurisé, le portage salarial peut répondre à vos besoins.

Ainsi, le portage salarial est une solution intermédiaire attrayante pour les professionnels indépendants qui souhaitent profiter de l'indépendance tout en minimisant les risques financiers et en bénéficiant des avantages du salariat. C'est un choix qui peut offrir la liberté et la sécurité dont de nombreux entrepreneurs rêvent.